Digital Forensic Analyst : Définitions & Rôle d’un analyst

Digital Forensic Analyst : Définitions & Rôle d’un analyst

Hossam M.
Calendar picto
29/6/2022
Clock picto
4min

La numérisation de la communication humaine a entraîné une grande variété de changements, certains évidents et d'autres imprévus. Un effet potentiellement sous-estimé de l'omniprésence des appareils numériques est une nouvelle approche des enquêtes et de la résolution des crimes. Étant donné qu'un nombre important d'infractions tournent aujourd'hui autour ou du moins impliquent des ordinateurs ou des appareils intelligents, le domaine de la criminalistique numérique a vu le jour pour élucider ces incidents.

Si la cybersécurité et les enquêtes vous intéressent et que vous souhaitez mettre vos talents de résolution de problèmes au service de ce domaine stimulant et en pleine évolution, vous pouvez vous orienter vers un rôle dans le domaine de la criminalistique informatique. De la collecte de preuves numériques pour les organismes d'application de la loi à la recherche des sources des cybercrimes dans le secteur privé, il existe plusieurs façons de travailler en tant qu'analyste judiciaire numérique.

Quel que soit le poste que vous recherchez, vous aurez besoin d'un esprit curieux et d'une solide formation en informatique.

À quoi sert la criminalistique numérique ?

La criminalistique, telle qu'elle est définie traditionnellement, est le processus qui consiste à utiliser des principes scientifiques pour collecter et examiner des preuves qui aideront les forces de l'ordre à résoudre des crimes. Dans les crimes tels que les escroqueries en ligne, les fraudes électroniques ou les vols d'identité, la plupart des preuves sont de nature numérique. Cela exige un processus différent, les analystes en criminalistique numérique utilisant des techniques avancées de collecte et d'analyse des données.

Une chose à garder à l'esprit concernant l'informatique légale est que, dans le cadre de la profession d'application de la loi, il existe des réglementations strictes qui régissent la manière dont les experts en informatique légale doivent rassembler et présenter leurs preuves. Les conclusions d'un analyste en criminalistique numérique devront être prises en compte dans un tribunal, où elles pourraient être le facteur décisif dans la condamnation (ou l'acquittement) d'un auteur présumé.

Même dans les cas où les crimes n'ont pas été commis entièrement dans le domaine numérique, les preuves informatiques peuvent être essentielles dans les poursuites judiciaires. Le ministère de la sécurité intérieure a expliqué que lorsque des ordinateurs ou des smartphones sont utilisés pour commettre un crime, ils peuvent contenir des données importantes. Les informations GPS constituent une autre forme potentielle de preuve numérique. Les services de criminalistique numérique doivent travailler dur pour rester à la pointe de l'évolution technologique. Si les analystes ne comprennent pas les derniers appareils et systèmes d'exploitation, ils risquent de manquer des indices.

Qu'est-ce qu'un “Digital forensic” analyste ?

Le Digital Forensic Analyst  est le principal rôle associé à la collecte et à l'analyse des preuves informatiques. Ces professionnels doivent être prêts à effectuer des tâches quotidiennes de cybersécurité, telles que l'évaluation des vulnérabilités, et à se lancer dans des recherches studieuses sur les systèmes et les réseaux, tant au niveau national que mondial. Les analystes seront également appelés à travailler avec des experts d'autres disciplines afin de constituer un dossier complet, tout en veillant à respecter toutes les réglementations nécessaires.

Tous les experts en criminalistique numérique ne travaillent pas dans le secteur public. Un nombre important d’experts privés en criminalistique numérique dans les départements informatiques des entreprises existent. Ils travaillent généralement à la réponse aux incidents dans les cas visant les réseaux ou les infrastructures des entreprises. Bien qu'il s'agisse d'employés d'entreprises indépendantes qui défendent leurs ressources plutôt que d'agents des forces de l'ordre qui montent un dossier, ils doivent néanmoins suivre la procédure légale pour recueillir leurs preuves. Après tout, un grave incident de cybersécurité découvert par l'équipe informatique d'une entreprise peut facilement devenir une affaire judiciaire.

Que fait un Digital Forensic Analyst ?

Les tâches quotidiennes assignées à un enquêteur en criminalistique informatique varient en fonction de la situation. Dans une même affaire, plusieurs étapes sont nécessaires pour recueillir des preuves. Une fois que les agents chargés de l'application de la loi ont remis des dispositifs tels que des disques durs, les analystes doivent alors fouiller dans les données, ce qui peut impliquer de passer outre les contre-mesures de sécurité. Ils devront également effectuer une analyse précise des données pour s'assurer que le contenu qu'ils récupèrent est pertinent. La quantité et la complexité des informations sont en augmentation, ce qui rend cette partie du rôle difficile.

Après avoir extrait des preuves des ressources numériques, les analystes doivent présenter leurs conclusions sous une forme compréhensible pour les autres personnes travaillant sur le dossier. La collaboration et la communication sont des compétences indispensables, de même que la capacité à travailler efficacement seul. Les tâches de l'informatique légale sont un mélange d'investigation solitaire et de résolution de problèmes en groupe.

Quelles que soient les tâches que les Digital Forensic Analyst sont appelées à accomplir un jour donné, ils doivent être studieux dans leur prise de notes et faire attention à la façon dont ils manipulent et conservent les preuves. Au cours d'une enquête sur des preuves informatiques, il est fréquent de tomber sur des informations personnelles identifiables, telles que des données financières ou des photos. Il est essentiel d'être conforme et responsable dans le traitement de ces contenus.

Quel est le salaire d'un Digital Forensic Analyst ?

Travailler dans le domaine de la criminalistique numérique peut être financièrement gratifiant, ce qui reflète la nature hautement spécialisée des rôles connexes. Les organismes chargés de l'application de la loi et les services informatiques des entreprises ont besoin de professionnels capables non seulement de mener efficacement des enquêtes criminelles, mais aussi de se conformer à des directives strictes. Rien ne peut remplacer la combinaison d'expertise informatique et juridique nécessaire pour occuper ces postes.

Selon les données de PayScale, en février 2021, le salaire annuel moyen d'un analyste informatique judiciaire est de 74 388 dollars. Bien sûr, avec une longue ancienneté dans le domaine et l'expérience qui accompagne ce service, les professionnels peuvent augmenter leur capacité de gain en tant qu'analystes en informatique légale bien au-delà du niveau de base. Le salaire moyen des 10 % des personnes les mieux rémunérées dans ce domaine est d'environ 120 000 $.

Pour conclure, les professionnels qui travaillent dans ce domaine doivent suivre les évolutions technologiques et les changements dans la manière dont les preuves numériques sont générées et stockées. Heureusement, ce sont les types de sujets abordés dans les programmes d'études supérieures en cybersécurité.