Qu’est ce que l’IAM et quel est son rôle dans la sécurité informatique d’une entreprise ?

Qu’est ce que l’IAM et quel est son rôle dans la sécurité informatique d’une entreprise ?

Adriana L.
Calendar picto
20/4/2022
Clock picto
5min

La sécurité de la gestion des identités et des accès (IAM: Identity Access Management) est une partie essentielle de la sécurité informatique globale qui gère les identités numériques et l'accès des utilisateurs aux données, aux systèmes et aux ressources au sein d'une organisation. La sécurité IAM comprend les politiques, les programmes et les technologies qui réduisent les risques d'accès liés à l'identité numérique au sein d'une entreprise. Les programmes IAM permettent aux organisations d'atténuer les risques, d'améliorer la conformité et d'accroître l'efficacité au sein de l'entreprise.

Quels sont les avantages de la sécurité IAM ?

L'IAM est une pratique incontournable en matière de cybersécurité et garantit un meilleur contrôle de l'accès des utilisateurs. En identifiant, authentifiant et autorisant les utilisateurs, tout en interdisant les utilisateurs non autorisés, la sécurité IAM améliore l'efficacité de la gestion des accès dans toute l'entreprise.

  1. Renforcer la sécurité et atténuer les risques

La supervision d'un accès approprié par le biais d'un cadre de sécurité IAM adéquat contribue grandement à renforcer la gestion des risques et la posture de sécurité d'une organisation. Lors de la gestion des accès au sein de l'entreprise, la sécurité IAM garantit également que les utilisateurs disposent des privilèges d'accès requis pour leur travail. Sans cela, les approbations en masse des demandes d'accès, les changements fréquents de rôles et de départements, et l'absence de processus appropriés pour les révisions d'accès contribuent à des privilèges d'accès excessifs, ce qui ouvre l'organisation aux menaces internes et amplifie le risque dans toute l'entreprise.

  1. Améliorer l'efficacité opérationnelle

Aujourd’hui, de nombreuses équipes de sécurité manquent de personnel et sont débordées, mais elles doivent gérer et protéger un nombre croissant de dispositifs, de données, d'utilisateurs et de systèmes. En exploitant les programmes IAM pour automatiser et rationaliser la gestion des accès, les entreprises peuvent améliorer leur efficacité opérationnelle. Une étude a révélé que 49 % des entreprises considèrent l'efficacité opérationnelle comme un élément moteur du programme IAM.

  1. Améliorer la conformité

La conformité réglementaire devenant de plus en plus stricte et complexe ces dernières années, les organisations doivent faire face à davantage d'audits, d'examens de conformité et de rapports obligatoires. Les solutions de sécurité IAM qui automatisent la collecte de données, le reporting et les examens d'accès permettent aux entreprises de limiter l'accès aux seules personnes qui en ont besoin et de rester plus conformes aux normes du secteur. En s'appuyant sur des politiques de sécurité IAM stratégiques, les entreprises peuvent s'assurer que les données sont strictement contrôlées et prouver qu'elles prennent des mesures proactives pour répondre aux exigences de conformité en cours.

De quoi se compose l'IAM ?

Une solution IAM se compose de divers composants et systèmes. Les plus couramment déployés comprennent :

  1. L'authentification unique

L'authentification unique (Single Sign-On, SSO) est une forme de contrôle d'accès qui permet aux utilisateurs de s'authentifier auprès de plusieurs applications ou systèmes logiciels à l'aide d'un seul login et d'un seul ensemble d'informations d'identification. L'application ou le site auquel l'utilisateur tente d'accéder s'en remet à un tiers de confiance pour vérifier que l'utilisateur est bien celui qu'il prétend être.

  1. Authentification multi-facteurs (MFA)

L'authentification multifactorielle vérifie l'identité d'un utilisateur en lui demandant de saisir plusieurs informations d'identification et de fournir divers facteurs :

  • Quelque chose que l'utilisateur connaît : un mot de passe
  • Quelque chose que l'utilisateur possède : un jeton ou un code envoyé à l'utilisateur par courrier électronique ou SMS, à un générateur de jeton matériel ou à une application d'authentification installée sur le smartphone de l'utilisateur. 
  • Quelque chose de spécifique à l'utilisateur, comme des informations biométriques.

  1. Gestion des accès privilégiés

La gestion des accès privilégiés protège les entreprises contre les cyberattaques et les attaques de l'intérieur en attribuant des niveaux de permission plus élevés aux comptes ayant accès aux ressources critiques de l'entreprise et aux contrôles de niveau administrateur. Ces comptes sont généralement des cibles de grande valeur pour les cybercriminels et, à ce titre, présentent un risque élevé pour les organisations.

  1. Authentification basée sur le risque

Lorsqu'un utilisateur tente de se connecter à une application, une solution d'authentification basée sur le risque examine les caractéristiques contextuelles telles que son appareil actuel, son adresse IP, son emplacement ou son réseau pour évaluer le niveau de risque.

Sur cette base, elle décide d'autoriser l'utilisateur à accéder à l'application, de l'inviter à soumettre un facteur d'authentification supplémentaire ou de lui refuser l'accès. Cela permet aux entreprises d'identifier immédiatement les risques de sécurité potentiels, de mieux connaître le contexte de l'utilisateur et de renforcer la sécurité grâce à des facteurs d'authentification supplémentaires.

  1. Gouvernance des données

La gouvernance des données est le processus qui permet aux entreprises de gérer la disponibilité, l'intégrité, la sécurité et la facilité d'utilisation de leurs données. Cela inclut l'utilisation de politiques et de normes relatives à l'utilisation des données afin de s'assurer que les données sont cohérentes, fiables et ne sont pas mal utilisées.

  1. Gestion fédérée des identités

La gestion fédérée des identités est un processus de partage d'authentification par lequel les entreprises partagent des identités numériques avec des partenaires de confiance. Cela permet aux utilisateurs d'utiliser les services de plusieurs partenaires en utilisant le même compte ou les mêmes informations d'identification. L'authentification unique est un exemple de ce processus dans la pratique.

  1. Confiance zéro

L'approche "zero trust" permet aux entreprises de s'éloigner de l'idée traditionnelle de faire confiance à tout ce qui est connecté à un réseau ou derrière un pare-feu. Cette vision n'est plus acceptable, compte tenu de l'adoption du cloud et des appareils mobiles qui étendent le lieu de travail au-delà des quatre murs du bureau et permettent aux gens de travailler de n'importe où. L'IAM est crucial dans cette approche, car il permet aux entreprises d'évaluer et de vérifier en permanence les personnes qui accèdent à leurs ressources.

Toutes ces raisons prouvent l'importance de la gestion des identités et des accès (IAM) pour la réussite et la productivité des entreprises et expliquent pourquoi il faut adopter des processus et une infrastructure IAM complets.