Les spams

Les Spams

Tracy S.
Calendar picto
4/10/2021
Clock picto
4 min

Vous en avez assez de recevoir des courriers électroniques que vous ne souhaitez pas voir ? Dans cet article nous allons vous expliquer ce que sont ces fameux spams, les dangers qu’ils présentent et pourquoi ils sont à traiter avec prudence.

Qu’est-ce qu’un spam ?

Le terme spam ou courriers indésirables ou pourriels, désigne des messages informatiques, dans la plupart des cas publicitaires, que l’on reçoit sans y avoir consenti.

Un spam peut avoir pour but une promotion marketing excessive, ou être une tentative cybercriminelle ayant pour but de se faire passer pour une entité que vous connaissez (banque, poste, …) afin de vous soutirer des données personnelles telles que les données de votre carte bleue, c’est ce qu’on appelle d’ailleurs le phishing 

Quelle que soit leur méthode, les spammeurs ont pour seul but de créer la plus grande base d’adresses emails.. Pour cela, ils peuvent parcourir les sites internet pour trouver ces adresses  mails ou entrer dans la base de données déjà pleine d’une entreprise par exemple.

Il existe plusieurs types de spams, parmi eux on compte :

  • Les spams par e-mail qui sont les plus communs sont souvent très nombreux et peuvent vous empêcher de voir des e-mails importants
  • Les spams SEO ou « spamdexing » : ces termes correspondent à un abus des méthodes d’optimisation des moteurs de recherche dans le but d’améliorer le classement du site Web du spammeur dans les résultats de recherche internet.  On note deux sous-catégories de ce type de spams :
    • Les spams de contenu : les spammeurs remplissent leurs pages avec des mots clés populaires, même sans rapport avec le contenu de la page, dans le but de positionner le site le plus haut possible dans les résultats de recherches.
    • Les spams de lien : ce dernier consiste à introduire des commentaires sur un blog ou un forum avec des liens non pertinents dans le but de créer du « backlinking » et ainsi générer du trafic vers sa page.
  • Les spams de réseaux sociaux : ces spams consistent en l’envoie de spams par le biais de faux comptes sur les réseaux sociaux.
  • Les spams de mobiles : cette catégorie de spams se présente sous la forme de SMS ou notifications push. Cette technique permet d’attirer plus facilement l’oeil de la victime sur le message spam.
  • Les spams de messagerie : les spammeurs diffusent leurs spams sur les plateformes telles que WhatsApp, Skype et Snapchat.


Comment éviter toute arnaque par spam ?

Il vous est surement déjà arrivé de donner votre adresse email pour faire un achat en ligne ou de l'exposer sur votre site web. Ces différentes actions peuvent engendrer l’envoie de spams sur votre boîte email et ce même en vous désabonnant de la liste de diffusion. Dès lors, que faire pour s’en débarrasser ?

Tout d’abord, ne répondez jamais à un spam sinon vous confirmerez à l’expéditeur qui tente de vous cyber attacker de savoir que votre adresse électronique est valide et qu’il a donc bien fait de s’y attaquer.

De plus, ne cliquez jamais sur les liens ou les pièces jointes qui se trouvent dans les messages de ce spam de façon à ce que l’expéditeur ne puisse pas recevoir des informations qui vous appartiennent grâce aux cookies par exemple.

Nous vous recommandons aussi d’être plus prudent lorsque vous partager votre adresse mail avec une entreprise, sur un site internet ou à des individus. Aussi, n’hésitez pas à créer plusieurs adresses mails selon vos besoins (achats en ligne, compte sur un réseau socialkfj, mail professionnel…) afin d’être capable d’identifier plus facilement un mail frauduleux.

Enfin, utiliser un filtre anti-spam peut être une très bonne solution pour éviter d’être victime de cyber attaque.

Que faire si je reçois un spam ?

L'association signal-spam aide dans la lutte contre le spam en donnant la possibilité à tout internaute d'alerter sur un spam via une plate-forme en ligne. Signal-spam réceptionne les signalements, les analyse puis les transfère aux organismes publics ou privés qui luttent contre ces spams. Signal Spam permet d’identifier les organismes à leur origines des spams et d’améliorer les actions de contrôle de répressions ciblées.

De la même façon, la CNIL enregistre tous les mois les campagnes de spams les plus signalées pour ensuite effectuer des contrôles dans les entreprises à l’origine de l’envoie de ces spams. Ces contrôles ont pour but de vérifier les méthodes utilisées par ces derniers pour collecter les adresses mails et l’autorisation des personnes démarchées à devenir des « opt-in » (c’est à dire des personnes qui ont accepté de recevoir ces mails)

La CNIL vérifie également le respect du droit de s'opposer à recevoir de nouveaux messages en vérifiant le bon fonctionnement du lien de désabonnement.

Ainsi et en cas d'infraction, le spammeur pourra recevoir une amende pouvant aller jusqu'à 150 000€ et l’entreprise condamnée feront l'objet d'un rappel à l'ordre et seront placées sous surveillance.

Vous souhaitez vous former pour être capable de détecter toutes tentatives de fraude ?
La CyberUniversity est faite pour vous ! Devenez Analyste sécurité - SOC 2 grâce à des professeurs experts, une plateforme interactive pour appliquer une pédagogie en Blended Learning, et des mises en situations pour vous préparer au mieux à affronter toutes tentatives de hacking.