Qu'est-ce qu'un Chief Information Security Officer (CISO) ?

Qu'est-ce qu'un Chief Information Security Officer (CISO) ?

Hossam M.
Calendar picto
19/8/2022
Clock picto
4 min

Un CISO est chargé d'établir une stratégie de sécurité et de veiller à la protection des données. En tant que garants de la sécurité de l'information, le rôle du CISO est d'élaborer une stratégie pour faire face à la complexité croissante de la réglementation, en créant les politiques, l'architecture de sécurité, les processus et les systèmes qui contribuent à réduire les cybermenaces et à assurer la sécurité des données. La conformité est un élément clé de ce rôle, tout comme la compréhension de la gestion des risques.

Quelles sont les responsabilités principales d'un chief information security officer ?

Les rôles et responsabilités d'un chief information security officer (CISO) vont au-delà de l'approche pratique standard des solutions de sécurité. Le CISO idéal doit fournir des idées de leadership stratégiques et exploitables, démontrer une compréhension approfondie des connaissances en matière de sécurité applicables à un secteur donné et faire preuve d'excellentes compétences en matière de collaboration. En cas de violation des données ou de menace catastrophique pour la sécurité, c'est à lui qu'il incombe de prendre les devants et de servir de guide à toutes les équipes des différents services de l'organisation, en proposant des stratégies de gestion de crise proactives.

La proactivité est d'une importance cruciale. Les CISO doivent promouvoir la préparation de tous les employés à des scénarios de cybermenaces anticipés, en particulier ceux qui impliquent l'attention des médias, des régulateurs et des gouvernements.

Pour ce faire, le chief information security officer (CISO) fait appel à deux ressources principales : un personnel de sécurité talentueux et la technologie la plus efficace, l'efficacité étant déterminée par le degré d'alignement sur les objectifs de sécurité plutôt que par les dernières tendances technologiques.

  1. Contribuer aux opérations de sécurité informatique de bout en bout

Le chief information security officer doit apporter une contribution substantielle à la proposition, la conception, la mise en œuvre et l'approbation de la stratégie de sécurité de l'entreprise. La stratégie doit prendre en considération les opérations de sécurité des données de bout en bout telles que :

  • L'évaluation de l'infrastructure informatique globale de l'entreprise et de la gestion des risques.
  • la création de politiques de sécurité pour minimiser les menaces et les vulnérabilités potentielles
  • la coordination et l'audit des exigences de conformité et de certification.

Le chief information security officer est également chargé d'intégrer les différentes parties prenantes de l'organisation, de mobiliser les ressources financières nécessaires et de créer des partenariats essentiels avec des fournisseurs tiers et des professionnels de la sécurité. 

  1. Garantir une conformité

Le CISO doit créer des stratégies et des politiques de sécurité qui permettent à l'entreprise de s'adapter à une conformité réglementaire en constante évolution. Cela est particulièrement vital pour les multinationales qui doivent se conformer à diverses réglementations telles que le RGPD, dont les exigences réglementaires ont tendance à être lourdes et assorties de pénalités coûteuses. 

  1. Gérer les ressources humaines

On estime que plus de la moitié des violations de la sécurité des données et de la cybersécurité sont dues au laxisme ou à l'incompétence des employés. C'est pourquoi il incombe au CISO de créer un système robuste qui minimise les violations de données dues à des erreurs humaines et leur impact global sur la posture de cybersécurité de l'entreprise.

Ce système comprend les étapes suivantes :

  • Effectuer des contrôles de vérification pour les candidats à un poste et les candidats présélectionnés
  • Organiser des programmes de formation à la sécurité pour les nouvelles équipes pendant l'orientation
  • Créer des politiques de contrôle d'identité et d'accès

  1. Gérer les crises et assurer la continuité des activités

Le CISO doit être capable d'employer des stratégies résilientes pour contrer les cyberattaques. 

La résilience face aux cyber risques ne se limite pas à la détection, à la prévention et à l'endiguement des attaques de sécurité potentielles. Elle se concentre plutôt sur la récupération accélérée de l'impact de tels revers de sécurité. Cela peut être réalisé par une gestion de crise solide, une stratégie de communication, un plan de continuité des activités et une reprise après sinistre. Il incombe au CISO d'analyser chaque incident de sécurité et de proposer de nouvelles améliorations et tactiques de réponse.

  1. Maintenir à jour une documentation pragmatique

Le poste de CISO implique différents domaines de politique de sécurité relatifs à chacun des éléments suivants :

  • Gouvernance
  • Conformité
  • Gestion des RH
  • Atténuation et gestion des risques

  1. Bâtir une stratégie de prévention et de gestion des incidents

Les équipes de sécurité et leur responsable de la sécurité de l'information utilisent généralement cette documentation pour mettre en œuvre les meilleures pratiques de sécurité de l'information et les politiques de l'entreprise lorsqu'elles répondent à des incidents commerciaux liés à la sécurité. En tant que tel, il incombe au CISO de s'assurer que chaque documentation est à jour et suit les politiques actuelles de l'entreprise.

Pour conclure, un chief information security officer doit être capable de gérer et de diriger efficacement une organisation dans des situations stressantes, tout en conservant sa lucidité et un bon équilibre business et IT.